Lundi 16 novembre 2015 tagCoulisses

La dernière séance IMAX argentique au Kinémax du Futuroscope

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Le Kinémax, symbole du Futuroscope, a vécu dimanche 1er novembre sa toute dernière séance en IMAX argentique du film « Destins Sauvages », avant ses travaux pour transformation. Une page de l’histoire du Futuroscope se tourne…

 

Dotée de 480 fauteuils et d’un écran géant de 600m², la salle de cinéma du Kinémax a été pionnière en France dans l’utilisation de la technologie IMAX (cinéma en très haute définition), utilisée jusqu’au 1er novembre 2015. Après 28 ans de fonctionnement, le projecteur IMAX argentique utilisé sera remplacé d’ici avril 2016 par un projecteur numérique laser. Le film initialement contenu sur la bobine IMAX de 80 kg le sera maintenant sur une petite puce.

 

L’IMAX est un format de pellicule 70mm, permettant d’obtenir une image dix fois plus grande que celle d’un film en 35mm. Le projecteur IMAX utilisé jusqu’au 1er novembre nécessitait 15 000 watts de puissance sur une lampe à Xenon, afin de générer une source de lumière assez puissante et naturelle. Cette technologie au sein du Kinémax se composait d’une machinerie lourde : un projecteur de plus de 1,8 tonnes faisant défiler une pellicule de près de 80kg, nécessitant l’intervention d’un technicien à chaque fin de film.

 

Le passage au numérique (notamment pour les attractions « La Vienne Dynamique», « Les ailes du courage » et bientôt « L’Age de Glace : Le temps des Dinosaures »), permet d’optimiser la qualité des images, tout en abandonnant un matériel coûteux, énergivore et très encombrant.

 

En effet, le film est maintenant totalement contenu sur une petite puce d’une résolution 2k (2048 par 1080 pixels) ou 4k (4 096 par 2 160 pixels). « Cette résolution permet de proposer au visiteur une image parfaite, de très haute qualité, offrant une immersion totale », souligne Yanis Marchet.

 

  

 

Les travaux ont d’ores et déjà commencé à l’intérieur du bâtiment : la salle de cinéma est en cours de rénovation et de nouveaux revêtements permettront une diminution de la facture énergétique. Les travaux se termineront fin mars 2016, et laisseront place à une salle optimisée et à une nouvelle technique de projection, le LASER.

 

L’objectif de cette technologie est de produire une source de lumière élevée et constante à partir d’un laser. La qualité de l'image est optimisée, et la consommation en énergie est réduite considérablement. « Avec la nouvelle technologie LASER, un seul vidéoprojecteur sera nécessaire pour une projection sur un écran de 600 m² », souligne Yanis Marchet.

 

Dès avril 2016, un nouveau film sera projeté dans la salle de cinéma du Kinémax : « La loi du plus fort ».

Un écureuil dans un bois sauvage et une souris-sauterelle dans les déserts brûlés de l'Arizona sont tous deux contraints de grandir vite avant de se retrouver seuls pour la première fois. Courage et ingéniosité sont leurs armes pour rester en vie et devenir maîtres de leur univers. Course, bagarres, suspense… Cette aventure nous démontre que les plus petits deviennent parfois les plus grands des géants !

 

Tous les ingrédients d’un film d’action sont réunis dans cette aventure saisissante de réalisme grâce à la nouvelle technologie de projection laser Imax, pour la  1ère fois en Europe.

 

Lundi 16 novembre 2015 tagCoulisses
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Sur le même sujet
  • Lundi 6 février 2017
    Amusez-vous dans l'esprit de Jules Verne! [lire l'actualité]
  • Jeudi 26 janvier 2017
    Le Futuroscope fête ses 30 ans et repart en campagne [lire l'actualité]
  • Lundi 19 décembre 2016
    L'Extraordinaire Voyage - Chapitre 8 : Le Tour du monde en 240 secondes - Making of [lire l'actualité]
  • Lundi 12 décembre 2016
    L'Extraordinaire Voyage - Chapitre 6 : Les Enfants du Capitaine Verne - Making of [lire l'actualité]
  • Lundi 12 décembre 2016
    L'Extraordinaire Voyage - Chapitre 7 : Le Rayon musical - Making of [lire l'actualité]
Voir tous les communiqués