Mercredi 4 novembre 2015

Jubilación

  • PARTAGEZ SUR

Chroniques du futur, 2 - par Dominique Hummel [originellement publié dans "7 à Poitiers" du 21 octobre 2015]

futuroscope_futexp15num_042.jpg

Quand, dans les années 2030, ma fille médecin m’a incité à rejoindre le projet P1111, le Pr Nguyen Alzheimer, chef du programme, m’avait lâché : « L’homme qui vivra 1000 ans est déjà né ! ». Moi, passer le cap des 100 ans, ça me suffisait... Aujourd’hui, je l’ai franchi. Merci P1111.

Enfin, quand je dis « je », il faut bien avouer que « la carrosserie et le moteur » ont été un peu retouchés ces dernières années. Il a fallu que je sois régulièrement « réparé » grâce à des nanorobots chirurgiens ou des régénérations cellulaires, « entretenu » par une alimentation et une hygiène de vie hyperstrictes, « surveillé » par mon Majordome virtuel et une panoplie de vêtements connectés. Le contrat était clair : « la santé, un droit individuel mais aussi un devoir social. »

Pourquoi ce nom P1111, me direz-vous ? P comme Poitiers d’abord, car Poitiers, en 2050, a obtenu le label pôle européen « Solidarités inter-âges », la ville qui réinvente le pacte entre les générations ». Portée par cette ambition, une jeune candidate à la magistrature locale eut la meilleure évaluation des promesses de programme  et devint, à 30 ans, gouverneure de la cité. Depuis, la ville avait changé de morphologie, avec son habitat participatif, son agora high-tech, ses plateformes d’échanges d’utilité, ses berges-guinguettes et son téléphérique urbain.

Et 1111? La plaquette du programme m’avait interpellé : « Le chiffre 1, c’est celui des commencements, des nouveaux départs, qui nous rappelle que nous créons nos propres réalités avec nos croyances et nos intentions. Quant au chiffre 1111, il indique que c’est une séquence répétitive, un code d’activation pour déverrouiller le subconscient et nous rappeler que nous sommes « des êtres spirituels ayant une expérience physique plutôt que des êtres physiques ayant une expérience spirituelle ». Le genre de phrase que l’on relit deux fois. Bon, moi ce que j’avais retenu, c’est que j’allais dominer mes humeurs et choisir dans mes pensées celles qui me conduiraient au bien-être. La positiv’attitude assistée par la science médicale en somme.
Être bien avec soi, dans sa tête, dans son corps, être bien avec les autres, la promesse était belle !

[A SUIVRE]

Jubilación :  mot espagnol signifiant "retraite" (F) ou "retirement" (GB) sélectionné par référendum en 2050 pour figurer dans le premier Dictionnaire de l'Euro langue.

Lire la chronique du futur, 1   Lire la chronique du futur, 3

Mercredi 4 novembre 2015
  • PARTAGEZ SUR
Derniers communiqués
Voir tous les communiqués